Maintenant que vous avez un nouveau kayak, canoë ou paddleboard, il est temps de le mettre à l’eau. Mais comment le transporter de chez vous à la rivière, au lac ou à la mer ? À moins que vous ne soyez l’un des plus chanceux, vous allez devoir vous y rendre en voiture ; il est donc essentiel de savoir comment transporter votre kayak, votre canoë ou votre planche à pagaie. Heureusement pour vous, nous avons rassemblé quelques astuces, des accessoires étonnants et des conseils de sécurité pour attacher votre embarcation.

Canoë gonflable intex challenger

Types de barres de toit pour transporter votre kayak, votre canoë ou votre paddleboard

Tout d’abord, vous aurez besoin d’une galerie de toit afin de ne pas endommager le toit de votre voiture. Les options de galeries de toit sont variées, mais se divisent en deux catégories de base : fixes (physiquement fixées à la voiture) ou amovibles (simplement attachées au toit). Vous pouvez trouver des galeries de toit dans la plupart des magasins automobiles, mais saviez-vous que vous bénéficiez d’une réduction de 10 % ? Chacun d’entre eux présente des avantages et des inconvénients qu’il convient de connaître avant de se décider.

  • Amovibles – Ils existent sous deux formes, gonflables ou en mousse, et sont idéaux pour les courtes distances avec des charges plus légères. Ils sont faciles et rapides à attacher au toit de n’importe quelle voiture et se rangent facilement, ce qui en fait un bon choix pour les pagayeurs occasionnels qui sautent entre deux véhicules.
  • Fixes – Les méthodes de fixation de ces barres sur la voiture varient, allant du boulonnage direct sur le toit à une prise en étau sur les rails de toit extérieurs. Ces barres peuvent supporter un poids de charge plus élevé que les barres amovibles et sont plus sûres pour les longs trajets. Un autre avantage des barres fixes est la gamme d’accessoires que vous pouvez acheter.

L’autre pièce maîtresse de votre équipement pour transporter votre embarcation est votre sangle, cruciale pour vous assurer de ne pas la perdre pendant le trajet. Dans n’importe quel magasin de kayak local ou en ligne, vous trouverez une pléthore d’options de sangles, qui varient en longueur, en largeur et en fabrication. Elles sont préférables aux autres types de sangles et de cordes. Elles vous évitent de trop serrer et d’endommager votre embarcation, elles sont simples à utiliser et vous feront gagner du temps lors du chargement pour aller pagayer.

Canoë gonflable intex explorer k2

Accessoires pour transporter votre kayak, votre canoë et votre planche à pagaie

Il existe une grande variété d’accessoires pour transporter des kayaks, des canoës et des paddleboards sur les barres de toit. Il est donc utile de savoir ce qui vaut la peine d’être acheté et ce qui n’est pas fait pour vous.

  • Les montants – Excellents pour transporter plusieurs embarcations, vous pouvez les mettre sur le côté et les appuyer contre les montants pour les attacher facilement. La plupart des montants sont dotés de boucles de sangle sur leur partie supérieure, ce qui les rend faciles à utiliser. Parfait pour transporter de grands canoës, plusieurs kayaks de toutes sortes et plusieurs planches à pagaie. N’oubliez pas la hauteur supplémentaire qu’ils ajoutent à votre véhicule lorsqu’il s’agit de passer des ponts et des barrières de parking !
  • Barres en J – Parfaites pour faire reposer votre bateau afin de faciliter le chargement. Les barres en J maintiendront votre embarcation dans la position parfaite pendant que vous l’attacherez. Le seul inconvénient est qu’elles ne peuvent accueillir qu’un seul bateau, ce qui réduit la capacité de charge de votre véhicule. C’est un accessoire idéal pour les kayaks de type sit-on-top, ainsi que pour les kayaks d’eau vive, de randonnée, de mer et de slalom.
  • Plaques de kayak – De simples plaques qui se placent de part et d’autre de la coque d’un kayak pour le maintenir en position verticale. Ils donnent de la stabilité au kayak et protègent également le fond de l’embarcation. Ils sont le plus souvent utilisés pour les kayaks à fond rond, comme les kayaks de randonnée et de mer. Elles n’offrent pas beaucoup d’aide aux kayaks ou aux planches à pagaies à fond plat.
  • Paddleboard/Surf spécifique – de nombreuses sociétés produisent des accessoires spécialement conçus pour les planches de paddleboard et de surf, dont la hauteur est plus étroite, et dont le but principal est d’offrir plus de rembourrage aux planches et de maintenir les sangles au centre de la galerie de toit. Ces accessoires sont souvent idéaux pour un petit nombre de planches de paddle, mais leur capacité de charge est limitée.
  • Barres en V – le plus souvent utilisées pour transporter des kayaks de marathon, de sprint et de course en eau vive. Ces barres donnent à la coque étroite en forme de V des kayaks de course plus de stabilité et de protection pendant le transport. Les barres en V sont des accessoires plus spécialisés, fabriqués spécifiquement pour ces types de kayaks, et ne seraient donc pas très utiles pour transporter un paddleboard, un kayak gonflable ou d’eau vive, ou un canoë.
  • Aide au chargement – des barres qui glissent vers l’extérieur du véhicule, et parfois verticalement vers le bas, permettent de soulever l’embarcation sur la galerie de toit beaucoup plus facilement pour certains. En réduisant le mouvement vers l’avant lors du chargement des embarcations sur la galerie de toit, il est plus facile de charger des embarcations lourdes ou multiples. Ce système est souvent populaire auprès des propriétaires de kayaks de mer en composite, de ceux qui transportent des embarcations sur des fourgons, et même de canoës plus grands. Ce système est souvent utilisé en conjonction avec d’autres accessoires. Vous devez être conscient de l’espace autour de votre véhicule lorsque vous utilisez ces supports, car ils ne glisseront pas loin à côté d’un mur de briques.

L’accessoire le plus important à utiliser lors du chargement d’une embarcation sur une galerie de toit est le rembourrage. Il offre un certain niveau d’amortissement et réduit considérablement le risque de dommages. Il est indispensable de fixer votre embarcation à une barre métallique pour transporter un canoë, car les rigoles autour du bord du canoë supporteront l’essentiel de la pression exercée sur la galerie de toit. Qu’il s’agisse de coussins de marque avec des couvertures résistantes aux intempéries ou de mousse isolante pour tuyaux faite maison, tout est mieux que rien.

Canoë gonflable intex dériveur excursion

Conseils généraux pour transporter votre kayak, votre canoë et votre paddleboard

Maintenant que vous avez installé votre galerie de toit, il ne vous reste plus qu’à vous attacher et à partir. Mais il y a quelques dernières choses à prendre en compte lors de l’arrimage pour s’assurer que votre embarcation ne va pas se perdre pendant le trajet.

  • Position – Assurez-vous que les sangles se trouvent de part et d’autre de la partie la plus large du véhicule. Cela réduira le risque qu’il glisse vers l’avant ou l’arrière pendant le trajet.
  • Attache – lorsque vous attachez l’extrémité libre des sangles, utilisez-la pour renforcer le cerclage. En passant par des poignées ou des anneaux en D, vous renforcerez la sécurité de l’embarcation au cas où les sangles se détacheraient.
  • Ligne de proue/poupe – pensez à la longueur de votre embarcation. Faut-il attacher la proue ou la poupe au véhicule pour éviter qu’il ne décolle ? Il vaut toujours mieux prévenir que guérir dans ce cas.

Le conseil le plus important que l’on puisse donner est de demander de l’aide chaque fois que cela est nécessaire. Si tous les paddleboards, kayaks et canoës ne sont pas lourds, leur forme peut être délicate à soulever au-dessus de votre tête. Rappelez-vous donc le conseil classique de manutention manuelle : soulevez à partir des genoux et gardez le dos droit. Si le canoë, le kayak ou le paddleboard est lourd ou long, nous vous conseillons de vous faire aider par un ami. Si chaque personne s’empare d’une extrémité de l’embarcation, la tâche de la soulever en toute sécurité sur le véhicule est simple. Vous devez faire attention aux conditions météorologiques défavorables, comme le vent, la pluie ou la neige, car elles peuvent affecter votre prise ou votre stabilité. La dernière chose que vous voulez faire est de vous blesser avant d’arriver à l’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.