La voile peut être très amusante, mais il ne faut jamais oublier la sécurité à bord de n’importe quel navire, qu’il s’agisse d’un grand bateau ou d’un yacht ou même de petits kayaks, canoës, canoës et bateaux de pêche. C’est l’un des accessoires indispensables pour naviguer sur les eaux douces, les mers et les océans du monde. Dans ce guide comparatif des meilleurs gilets de sauvetage, nous vous présenterons les meilleures options du marché, ainsi que les lois en vigueur en Espagne pour ces accessoires de sécurité obligatoires pour les sports nautiques.

safety jacket

Quel est le meilleur gilet de sauvetage pour les bateaux ?

Dans un marché aussi varié et en constante évolution, trouver des gilets de sauvetage réfléchissants approuvés peut être une tâche fatigante et accablante, surtout lorsque vous êtes impatient de sortir sur l’eau. Selon l’endroit où vous vous trouvez, il peut exister une loi réglementant l’utilisation des gilets de sauvetage. Il est très important que vous vous informiez sur les différentes réglementations légales avant d’acheter l’un de ces dispositifs de sécurité, dont nous parlerons un peu plus tard.

Gilet de sauvetage canoë gonflable itiwit helly hansen sport ii


Le gilet de sauvetage classique pour les hommes et les femmes qui pratiquent l’une des activités aquatiques où son utilisation est obligatoire ou simplement par précaution. Réglable et facile à utiliser, il est fabriqué en mousse PE à cellules fermées. La boucle de fixation à la taille le rend beaucoup plus sûr.

Disponible en quatre couleurs, deux bleus différents, un noir et un rouge.

Gilet de sauvetage canoë gonflable itiwit crewsaver crewfit 165n sport


Cette nouvelle gamme de gilets de sauvetage, la première du genre au monde, offre une solution sûre, élégante, confortable et abordable. Sa technologie est conçue pour maintenir vos voies respiratoires hors de l’eau à tout moment, quelles que soient les conditions météorologiques et la houle. Il possède deux sangles, une pour la taille et une autre qui passe par l’entrejambe pour plus de sécurité.

Gilet de sauvetage canoë gonflable itiwit zeraty


Dans le comparatif nous trouvons ce gilet de flottabilité orange haute visibilité, en plus d’avoir d’autres couleurs disponibles, la zone des bras est large pour pouvoir avoir la meilleure et maximale mobilité même en utilisation sportive. Fabriqué en néoprène indéchirable de haute qualité, extrêmement léger et confortable. Vous aurez plus d’assurance lorsque vous nagerez, ferez du kayak, surferez dans la mer, etc.

Gilet de sauvetage canoë gonflable itiwit rrtizan


Ensuite, il y a les gilets de sauvetage pour la pêche, réglables, portables et gonflables en un rien de temps, prêts à faire face à toute urgence sur l’eau. Les matériaux de fabrication sont un composite de polyester et de PVC, doux et confortable à porter, avec une fermeture éclair et une sangle de taille réglable, en fonction du poids, allant de 35 kg à un maximum de 100 kg.

Comment choisir un gilet de sauvetage – guide d’achat

Que vous soyez un sportif, un pêcheur ou toute personne qui sort en mer, le port d’un gilet de sauvetage est une nécessité absolue lorsque vous montez sur un bateau. En fait, il existe des lois qui le réglementent dans tous les pays.

Avant d’en acheter un, il est donc important de prendre en compte certaines de ses caractéristiques clés que vous devez prendre en considération lors du choix, alors commençons :

L’ajustabilité :

en ce qui concerne les gilets de sauvetage, les options en termes d’ajustement ou d’adaptation au corps se résument à deux possibilités : un ajustement universel qui va avec toutes les tailles ou vous trouverez des gilets qui sont classés en fonction des tailles de vêtements typiques (s,m,l,xl).

Pour savoir quel modèle vous convient le mieux, pensez que les bretelles doivent être bien ajustées à votre corps, mais pas trop serrées, car le gilet finirait par remonter sur votre nez et c’est la mauvaise position pour le porter.

Vous devez pouvoir vous déplacer librement, alors ne vous fiez pas à la façon dont le gilet est serré, plus serré ne signifie pas plus de sécurité.

Matériel :

En termes de matériaux, vous avez le choix entre deux options principales : le nylon ou le néoprène.

Le nylon est un matériau qui se caractérise par sa légèreté ou son poids plume, mais qui n’est pas le plus flottant. il est idéal pour les athlètes qui ne veulent pas porter trop de poids. c’est également une option moins coûteuse.

Le néoprène a un niveau de flottabilité plus élevé et se conforme très bien au corps, ce qui donne un plus grand confort lorsqu’on le porte dans l’eau. C’est un matériau idéal pour retenir la chaleur, mais il faut tenir compte du fait qu’il a tendance à être plus cher que le nylon.

Capacité de poids :

Les gilets de sauvetage ont la capacité de supporter une certaine limite de poids avant de couler, il est donc nécessaire de tenir compte de ce facteur avant de choisir.

En général, la plupart des modèles sont capables de supporter un large éventail de poids, mais cela peut varier d’un modèle à l’autre. Si vous achetez un modèle trop grand, votre mobilité dans l’eau s’en trouvera affectée et il vous sera difficile de nager ou de rester à flot.

Couleur :

Lorsque vous choisissez un gilet, pensez que celui-ci peut être utilisé dans des situations d’urgence. Il est donc recommandé d’en choisir un dont les couleurs vives sont visibles de loin, l’orange vif étant celui qui se distingue généralement.

De même, le marché regorge de modèles de toutes les couleurs et de tous les modèles parmi lesquels vous pouvez choisir.

La flottabilité :

et, bien sûr, lorsque nous parlons de gilets de sauvetage, nous ne pouvons omettre de mentionner ce qui est peut-être leur caractéristique la plus importante : le facteur de flottabilité.

un gilet de sauvetage doit permettre à la personne qui le porte de maintenir sa tête et sa mâchoire hors de l’eau. Pour les adultes, cela se traduit par une flottabilité de 12 livres, mesure dans laquelle ce facteur est généralement indiqué, que vous pouvez également trouver indiquée en newtons.

Les types de gilets de sauvetage

Les gilets de sauvetage sont classés en cinq catégories que vous devez connaître avant de faire votre choix.

Type I

Il s’agit de gilets à usage immédiat, qui peuvent être portés pendant une longue période avant qu’un sauvetage ne se produise. Ils ont un niveau de flottabilité plus élevé, avec une conception plus robuste qui vous permettra de rester hors de l’eau.

Type II

Ce sont des gilets conçus pour des eaux plus ou moins calmes, faits pour garder votre visage hors de l’eau. Leur conception est moins robuste que celle du type I, car ils ne sont pas conçus pour les eaux agitées.

Type III

Le gilet idéal pour les activités telles que le kayak ou le paddle board, ainsi que pour tout autre sport nautique où vous devez vous déplacer librement.

Type IV

Un type de BCD conçu pour être jeté dans l’eau dès que quelqu’un en a besoin, il est donc souvent utilisé comme option de secours en cas de défaillance du premier. Ils ne sont pas faits pour les eaux tumultueuses ou agitées.

Type V

Il s’agit du type de gilet de sauvetage conçu pour des usages particuliers, dans des activités telles que la planche à voile, le ski nautique, entre autres.

ENTRETIEN DES GILETS DE SAUVETAGE

Pour qu’un gilet de sauvetage donne le meilleur de lui-même dans l’eau et maximise votre sécurité, il doit être en excellent état. Il existe donc quelques conseils sur la manière d’entretenir votre gilet de sauvetage afin de prolonger sa durée de vie.

  • Ne stockez jamais les gilets dans un endroit où ils peuvent entrer en contact avec le soleil, car les rayons UV peuvent endommager le matériau et provoquer une défaillance de l’équipement lorsqu’il est utilisé dans l’eau.
    Chaque fois que vous revenez d’une aventure aquatique, séchez votre CB à l’air libre, jamais à la machine.
  • N’utilisez pas de détergents abrasifs pour les nettoyer, un peu d’eau et un chiffon humide enlèveront toute saleté. Vous pouvez vous aider d’un savon quelconque, mais veillez à ce qu’il ne contienne pas de produits chimiques trop forts qui finiraient par endommager le matériau du gilet.
  • Lorsque vous rangez les gilets, ne les stockez pas dans des endroits trop humides, mais gardez-les dans un endroit sec et à l’abri du soleil.
  • Si vous vous débarrassez d’un gilet qui ne fonctionne plus, veillez à le découper de manière à ce qu’il ne puisse plus être utilisé. S’il est en mauvais état, il peut mettre en danger une personne qui sort en mer.

QUESTIONS FRÉQUEMMENT POSÉES

COMBIEN D’ANNÉES DURE UN GILET DE SAUVETAGE ?
La durée de vie approximative d’un gilet de sauvetage est de 10 ans, à condition qu’il soit utilisé correctement et bien entretenu.

QU’Y A-T-IL DANS UN GILET DE SAUVETAGE ?

L’extérieur d’un gilet de sauvetage est généralement en nylon, vinyle ou néoprène, tandis que l’intérieur peut contenir un matériau flottant ou gonflable, notamment des chambres à air ou des cartouches de dioxyde de carbone.

À QUOI SERT UN GILET DE SAUVETAGE ?

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un équipement conçu pour vous maintenir à flot et vous aider dans les situations d’urgence, de danger ou de risque dans l’eau.

QU’EST-CE QUE CELA SIGNIFIE POUR UN GILET DE SAUVETAGE D’ÊTRE UN GILET DE SAUVETAGE DE TYPE III ?

Cela signifie que c’est un gilet de sauvetage idéal pour une utilisation sur des bateaux tels que les kayaks, car ils sont conçus pour des eaux plus calmes.

QU’EST-CE QUI FAIT QU’UN GILET DE SAUVETAGE FLOTTE ?

Le facteur de flottabilité est ce qui maintient un gilet de sauvetage au-dessus de l’eau et l’empêche de couler. Il s’agit de la force contenue dans le gilet de sauvetage sous forme d’air, qui pèse moins que l’eau, ce qui le fait rester à sa surface.

PUIS-JE ME NOYER MÊME SI JE PORTE UN GILET DE SAUVETAGE ?

Le port d’un gilet de sauvetage exige que la personne reste calme et qu’elle soit consciente de ses actions. Étant inconsciente, une personne peut finir par se noyer même si elle porte l’une de ces aides à la flottabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.